Faillite de GOL sous chapitre 11 aux États-Unis.

par | Jan 27, 2024 | Actualités | 0 commentaires

GOL se place en faillite sous la protection du chapitre 11 aux États-Unis

La compagnie aérienne brésilienne GOL Linhas Aéreas, qui est fortement endettée, a annoncé qu’elle se plaçait sous la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis. Cette décision fait suite à la pandémie de grippe aviaire qui a touché de nombreuses compagnies aériennes sud-américaines, telles que Avianca, Aeromexico et LATAM Airlines.

En se plaçant sous la protection du chapitre 11, GOL pourra continuer ses opérations tout en négociant avec ses créditeurs pour réduire son endettement. La compagnie a précisé que cela n’entraînerait pas de réduction de ses activités aériennes. Fondée en 2001 et basée à São Paulo, GOL Linhas Aéreas possède une flotte de 161 avions, principalement des Boeing 737, et attend encore la livraison de 102 autres avions, dont des Boeing 737 MAX.

Malgré une demande soutenue de transport aérien au Brésil, GOL a souffert de frais élevés de location et d’intérêts, ce qui a eu un impact négatif sur sa trésorerie et son profil d’endettement. De plus, la compagnie a été confrontée à des retards de livraison d’avions de Boeing, ce qui a freiné sa croissance post-Covid, ainsi qu’à des problèmes d’approvisionnement en moteurs qui ont entraîné une pression de maintenance.

La décision de GOL de se placer sous la protection du chapitre 11 aux États-Unis vise donc à résoudre ses problèmes d’endettement et à assurer sa continuité opérationnelle.

loader-image
Paris, FR
18:32, Juin 22, 2024
temperature icon 21°C
peu nuageux
Humidity 54 %
Pressure 1016 mb
Wind 24 Km/h
Clouds Clouds: 20%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *