Préavis de grève du syndicat des contrôleurs du 31 mai au 7 juin

par | Mai 29, 2024 | Actualités | 0 commentaires

Un syndicat de contrôleurs dépose un préavis de grève du 31 mai au 7 juin

Après les grèves massives des contrôleurs aériens au mois d’avril et celle du week-end dernier à Orly, ayant toutes les deux conduits à des milliers de vols annulés, l’USAC-CGT (l’Union Syndicale de l’Aviation civile– CGT) renouvelle son préavis de grève du 31 mai au 07 juin.

Cette nouvelle grève est motivée par le manque d’effectifs qui, selon le syndicat, se profilent dans les tours de contrôle à l’horizon 2027, malgré un accord salarial trouvé en dernière minute avant la grève du 25 avril. Dans un courrier adressé à Damien Cazé, le directeur de la DGAC, le syndicat explique l’avoir alerté tout au long des négociations protocolaires sur le caractère inacceptable de certaines propositions du texte. Faisant fi de ces alertes, certains de vos directeurs ont au contraire continué de charger la barque et n’ont à aucun moment voulu prendre en compte les attentes d’un grand nombre d’agents de la DGAC, ajoute l’USAC-CGT. La colère est vive pour de nombreux agents. L’agitation sociale risque d’être intense dans les mois qui viennent.

Suite à un préavis de grève pour le week-end du 25 et 26 mai dernier de l’Unsa-Icna, deuxième syndicat représentatif des aiguilleurs du ciel, pour dénoncer un manque d’effectifs dans le personnel, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) avait demandé aux compagnies aériennes d’annuler préventivement 70% des vols à Paris-Orly. Déjà un mois avant, une grève des contrôleurs aériens, du SNCTA, syndicat majoritaire des contrôleurs aériens, n’avait pu éviter la pagaille malgré (et en raison d’) un accord trouvé (à la dernière minute). Cependant, cet accord ne réglait pas la question des sous-effectifs qui se profilent à Orly, selon un autre syndicat, l’UNSA-ICNA, à l’horizon 2027. Nos managers persistants, pour Orly, dans la pingrerie et les calculs d’apothicaire qui feront rapidement retomber les équipes en sous-effectif, a affirmé le syndicat dans un tract.

La négociation, entamée il y a 15 mois, prévoit de refondre l’organisation du contrôle aérien en France pour faire face à l’augmentation annoncée du trafic aérien, qui devrait augmenter de 10 % à 20 % d’ici à 2030, selon le SNCTA qui représente 60 % des effectifs. La DGAC veut rationaliser le maillage des services de navigation aérienne en fermant, entre 2028 et 2035, un quart des tours de contrôle aujourd’hui en service et souhaite diminuer de moitié le nombre de centres de contrôle d’approche. Ces centres, qui gèrent les avions en approche d’un aéroport, passeraient de trente à seize.

On ne connaît pas à l’heure d’écrire ces lignes quel impact ce mouvement aura sur les opérations aériennes. Avec des grèves des contrôleurs aériens comme celles de ces dernières semaines, que peuvent attendre les passagers des compagnies aériennes ? A l’image des deux dernières grèves des contrôleurs aériens, celle-ci relève d’une circonstance exceptionnelle que les compagnies aériennes ne peuvent anticiper. Néanmoins, elles ne doivent pas abandonner les passagers. Elles sont dans l’obligation de leur proposer un dédommagement (nuit d’hôtel, bons, transport de substitution) et s’assurer que tous les passagers atteignent leur destination originale.

loader-image
Paris, FR
19:02, Juin 22, 2024
temperature icon 21°C
nuageux
Humidity 56 %
Pressure 1016 mb
Wind 19 Km/h
Clouds Clouds: 75%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *