Modernisation du gestionnaire Egis-Bouygues-Serena à Beauvais-Tillé

par | Juin 9, 2024 | Actualités | 0 commentaires

Beauvais-Tillé : le nouveau gestionnaire Egis-Bouygues-Serena dévoile ses projets de modernisation

Le groupe Egis-Bouygues-Serena, qui sera le futur exploitant de l’aéroport Beauvais-Tillé (aussi connu sous le nom commercial de Paris-Beauvais) à partir du 1er octobre prochain, a exposé devant les élus locaux sa vision pour les dix prochaines années.

Lors d’une réunion au Conseil d’agglomération du Beauvaisis, le nouvel exploitant a dévoilé ses projets de travaux d’un montant de 200 millions d’euros, visant à développer et moderniser la plateforme aéroportuaire de Beauvais. Parmi les grands chantiers prévus entre 2026 et 2029, on compte la construction d’un nouveau bâtiment reliant les deux terminaux, la création d’une deuxième voie de circulation pour améliorer les mouvements d’avions sur la piste, l’ajout d’une boucle de circulation pour faciliter les décollages et la construction de six nouveaux postes d’embarquement pour les passagers, passant ainsi de 12 à 18 postes.

Le terminal 2 sera réaffecté aux vols en dehors de l’espace Shengen. Un bâtiment de liaison reliera les deux terminaux existants. Une nouvelle zone d’attente sur deux niveaux sera mise à disposition des passagers une fois les contrôles de sécurité passés. « Il y aura 2 800 m2 d’espaces commerciaux. C’est 1 500 m2 de plus qu’actuellement », a précisé Lilian Lacroix, directeur de projet chez Egis.

Pour faciliter l’accès à l’aéroport de Beauvais-Tillé, qui est le premier aéroport français dédié aux compagnies aériennes à bas coût, le service de navette desservant actuellement Porte-Maillot, Saint-Denis, La Défense et Disneyland sera étendu à d’autres régions telles que Rouen, Compiègne, Amiens, Saint-Quentin, etc. De plus, environ 2 000 places de parking supplémentaires seront ajoutées sur le parking visiteur, qui sera équipé de 100 000 m² de panneaux photovoltaïques. Egis-Bouygues-Serena prévoit également de négocier avec la SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) pour obtenir un raccordement de Beauvais-Tillé à l’A16.

Pour atteindre un seuil de rentabilité, le nouvel exploitant vise environ 8 millions de passagers et 45 000 mouvements d’avions par an dans les dix prochaines années, comparé à 5,6 millions de passagers et 34 000 mouvements d’avions en 2023. Déjà, l’association pour la protection des riverains de l’aéroport Beauvais-Tillé appelle à une manifestation le samedi 15 juin pour protester contre ces projets d’agrandissement.

loader-image
Paris, FR
23:34, Juil 20, 2024
temperature icon 25°C
orage et pluie fine
Humidity 64 %
Pressure 1006 mb
Wind 19 Km/h
Clouds Clouds: 75%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *