Près de la moitié des pays s’ouvrent aux nomades numériques dans le monde

par | Août 3, 2023 | Actualités | 0 commentaires

Tendance : près de la moitié des pays dans le monde s’ouvrent aux nomades numériques

Selon une nouvelle étude de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) portant sur 54 destinations populaires, l’augmentation des visas pour les télétravailleurs a entraîné une hausse du nomadisme numérique. Les destinations du monde entier cherchent donc à s’adapter à cette tendance du marché.

L’étude de l’OMT, une agence des Nations Unies, examine les programmes de visas pour les nomades numériques selon sept critères : la procédure de demande, la durée du visa, l’imposition, l’assurance, le logement, les conditions minimales de revenus et la vérification des antécédents judiciaires. Elle fournit également une analyse mondiale des régimes de visas existants pour les nomades numériques dans cinq régions et présente les origines et les tendances actuelles du nomadisme numérique.

Les principales conclusions de l’étude sont les suivantes :

– 47 % des destinations offrent des visas d’une durée maximale d’un an.
– 39 % des destinations exemptent les nomades numériques du paiement d’impôts.
– 17 % des destinations ne fixent pas de conditions minimales de revenus.
– 76 % des destinations ont mis en place une procédure de demande de visa en ligne pour les nomades numériques.
– 80 % des destinations traitent les demandes de visa dans un délai d’un mois.
– Seules 6 % des destinations n’imposent pas de frais de demande de visa.

Un visa de nomade numérique permet de vivre et de travailler à l’étranger tout en conservant son emploi ou en étant travailleur indépendant pour des employeurs ou des clients de son pays d’origine ou d’un autre pays. Ce type de visa offre aux nomades numériques la possibilité de poursuivre leur carrière professionnelle tout en profitant de l’expérience d’immersion dans le mode de vie d’une destination spécifique, ce qui correspond parfaitement à l’évolution future du travail. De plus, les destinations utilisent ces visas pour attirer des professionnels des secteurs des industries créatives et de la technologie afin de dynamiser ces activités au niveau national.

La flexibilité et l’accès numérique sont essentiels

L’étude de l’OMT met également en évidence les éléments clés que les destinations doivent prendre en compte pour proposer des programmes de visas pour les nomades numériques :

– Étant donné l’importance d’une connexion internet de qualité et de la productivité, les destinations d’accueil ont tendance à investir dans une infrastructure numérique solide. Elles mettent à disposition un internet haut débit, des espaces de coworking et des logements confortables pour favoriser des conditions de travail optimales à distance.
– En offrant un régime de visa flexible, les destinations d’accueil permettent aux nomades numériques de créer leur propre environnement de travail tout en s’immergeant dans la culture et le mode de vie local.

En conclusion, l’essor des visas pour les télétravailleurs a entraîné une augmentation du nomadisme numérique. Les destinations du monde entier cherchent à répondre à cette tendance en proposant des programmes de visas adaptés aux nomades numériques. La flexibilité et l’accès numérique sont des éléments essentiels pour attirer ces travailleurs et leur offrir des conditions optimales de travail à distance.

loader-image
Paris, FR
18:15, Juin 22, 2024
temperature icon 21°C
ciel dégagé
Humidity 53 %
Pressure 1016 mb
Wind 26 Km/h
Clouds Clouds: 0%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *