Compensation obtenue par Wizz Air pour les moteurs Pratt & Whitney, immobilisations d’avions Airbus persistantes

par | Mai 29, 2024 | Actualités | 0 commentaires

Wizz Air obtient une compensation pour les moteurs Pratt & Whitney mais les immobilisations d’avions Airbus persistent

La société Wizz Air Holdings a annoncé dans son rapport annuel avoir reçu une importante compensation du motoriste américain Pratt & Whitney pour les problèmes liés au moteur PW1100G GTF. Cependant, elle a averti que le nombre d’avions cloués au sol augmenterait dans les mois à venir.

Wizz Air n’a pas révélé le montant de la compensation reçue, mais a enregistré les recettes au cours de son dernier exercice fiscal, terminé le 31 mars 2024. Le total des crédits et compensations reçus des fournisseurs, y compris Pratt & Whitney, s’est élevé à 198,6 millions d’euros (215,2 millions de dollars). La compagnie prévoit également d’obtenir une rémunération similaire pour le quatrième trimestre de l’exercice 2025 et au-delà.

La durée moyenne de maintenance des moteurs PW1100G GTF est maintenant d’environ 300 jours, mais les livraisons de nouveaux moteurs de rechange permettent d’atténuer cette attente. Wizz Air prévoit de recevoir huit à dix nouveaux moteurs de rechange, la plupart devant être livrés d’ici la fin juin 2024, portant le total à plus de 50 d’ici la fin de l’été.

Pour maintenir sa capacité, la compagnie aérienne ukrainienne SkyUp a signé un accord de location avec équipage de trois de ses Boeing 737 à Wizz Air. Elle a également prolongé les baux de onze A321-200 et prévoit d’introduire vingt-sept A321-200NX entre avril 2024 et mars 2025. Wizz Air, qui possède une flotte de 200 avions de la famille A320, attend encore la livraison de 13 A320neo, 277 A321neo et 47 A321XL.

loader-image
Paris, FR
19:19, Juin 22, 2024
temperature icon 21°C
peu nuageux
Humidity 56 %
Pressure 1017 mb
Wind 17 Km/h
Clouds Clouds: 20%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *