Le premier F-35A belge dévoilé !

Présentation du premier F-35A belge !

Hier, Lockheed Martin, l’avionneur américain, a officiellement dévoilé le premier F-35A « Lightning II » destiné à l’Armée de l’Air Belge. La cérémonie de déploiement a eu lieu dans l’usine de production de l’avion. Cette présentation marque un moment important dans l’histoire de l’Armée de l’Air belge et renforce les liens entre les États-Unis et la Belgique, un allié clé de l’OTAN.

Rappelons que le premier F-35A belge a été commandé il y a plus de cinq ans par le gouvernement précédent, en octobre 2018. La Belgique est ainsi devenue la 13e nation au monde à choisir cet avion de 5e génération. Ces nouveaux avions doivent remplacer d’ici 2030 la flotte vieillissante de F-16 encore en service au sein de la Force aérienne belge. Le contrat s’élève à près de quatre milliards d’euros.

Le premier avion, appelé AY-01, sera livré à l’Armée de l’Air belge l’année prochaine. En attendant, il sera basé à la Luke Air Force Base, en Arizona, où se déroule la formation des pilotes et des responsables de la maintenance des clients internationaux du F-35. La cérémonie de présentation a réuni de hauts responsables gouvernementaux et militaires de Belgique et des États-Unis. L’avion a été dévoilé lors d’un spectacle spectaculaire en présence du Premier ministre Alexander De Croo et de l’ambassadeur américain en Belgique, Michael Adler. Les deux pays ont salué la coopération entre eux.

Le chef d’état-major de la Défense de l’Armée de l’Air belge, l’amiral Michel Hofman, a déclaré que l’introduction du F-35 permettra à l’Armée de l’Air belge de continuer à remplir toutes ses missions en coopération avec les alliés et partenaires de l’OTAN, de l’UE et au-delà. En s’appuyant sur l’héritage du F-16, le F-35 permettra à l’armée de l’air belge de remplir ses missions au sein de l’OTAN et de protéger les intérêts clés de l’alliance. Ce nouvel avion est considéré comme la solution de sécurité la plus avancée du 21e siècle. Il permettra de connecter les actifs de tous les domaines pour améliorer la connaissance de la situation en Belgique et chez ses principaux partenaires européens.

En plus de ses avantages en termes de sécurité, le F-35 offre également des opportunités d’emploi de qualité et à long terme pour la Belgique. Grâce au programme ESI (Essentiel de Sécurité), Lockheed Martin apportera des techniques de fabrication et des avantages de pointe, ce qui élargira les compétences et les connaissances de l’industrie belge. Cela permettra également de fournir des emplois hautement qualifiés aux Belges pour les décennies à venir.

En conclusion, la présentation du premier F-35 belge marque une étape importante pour l’Armée de l’Air belge et renforce les liens entre les États-Unis et la Belgique. Ce nouvel avion permettra à la Belgique de remplir ses missions au sein de l’OTAN et de protéger les intérêts clés de l’alliance. De plus, il offre des opportunités d’emploi de qualité pour les Belges et permettra de développer l’industrie aéronautique belge.

loader-image
Paris, FR
19:04, Juin 22, 2024
temperature icon 21°C
nuageux
Humidity 56 %
Pressure 1016 mb
Wind 19 Km/h
Clouds Clouds: 75%
alain-barru
Rémi Prélaud

Auteur

Ancien pilote de ligne avec plus de 15 ans d'expérience dans les cieux, Rémi Prélaud est un nom bien connu dans le monde de l'aviation. Né avec une passion pour le ciel, il a parcouru le monde aux commandes d'avions commerciaux, accumulant une richesse d'expériences et de connaissances uniques. À 41 ans, au sommet de sa carrière de pilote, Rémi a pris une décision audacieuse : quitter le cockpit pour rejoindre le monde du journalisme. Motivé par un désir de partager ses connaissances et son amour pour l'aviation, il rejoint Waistore, un site média de premier plan dans le domaine de l'aviation et de l'aéronautique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *